Menu

Le boeuf de Bazas

Share Button

31

La ou je suis arrivé, j ai découvert la viande de bœuf de Bazas.

Cette viande a un gout exceptionnel, le bouché qui se trouve a coté de chez moi est une boucherie super de bon conseil et un très bon professionnel en la matière du reste on fait la queue car il y a pas mal de monde le weekend, donc je me suis laissé tenter par une cote à l’os tout en suivant ces conseils et là regarder par ces images :

Image0037 Image0038 Image0048 Image0046 Image0051 Image0053 Image0054 Image0058 Image0061 Image0065 Image0067 Image0070 Image0071

L’Aquitaine est une terre historique d’élevage de qualité avec trois grandes races à viande : la Blonde d’Aquitaine, la Limousine et la Bazadaise.

Les éleveurs aquitains ont su valoriser les qualités de leur production en s’inscrivant il y a déjà longtemps dans des démarches qualité reconnues officiellement par l’Etat comme le Label Rouge (Le Label Rouge Veau Fermier Elevé Sous La Mère fête ses 35 ans en 2006).

 

Aujourd’hui près de 5000 éleveurs sont qualifiés pour au moins une des dix démarches qualité existant en Aquitaine.

Issu des meilleures races bovines à viande bazadaise, blonde d’Aquitaine et limousine, le boeuf de Bazas est sélectionné dans les élevages agréés et qualifiés sur une zone qui s’étend de la Gironde à une partie des Landes et les cantons limitrophes du Gers et du Lot-et-Garonne. Après une jeunesse au pis de sa mère, il poursuit sa croissance harmonieuse au pâturage. Grâce à une alimentation naturelle, riche, à base d’herbe et de céréales, il arrive à maturité dans des conditions exceptionnelles. Le boeuf de Bazas a obtenu une reconnaissance officielle par le Label Rouge et l’Identification Géographique Protégée (I.G.P).

 

Qu’elle soit grillée, rôtie, en daube, en pot au feu, ou encore froide, la viande de boeuf de Bazas est excellente ; les gascons vous diront qu’elle est la meilleure, et pour les connaisseurs, ils disent vrai !

Le boeuf de Bazas présente des caractéristiques propres : une silhouette trapue, un poil gris auréolé, un squelette fin idéal pour le boucher, qui font penser à des origines ibères… Le boeuf est d’abord élevé plusieurs années dans les pâturages landais, puis il engraisse à l’étable avant d’être abattu, au minimum à 36 mois. On laisse alors maturer la viande au réfrigérateur pour laisser le gras envahir les fibres musculaires et donner à la viande cette onctuosité unique et son subtil goût de noisette.

Le bœuf de Bazas a une fête traditionne,l voici un site qui explique bien:

phm120 carte_bazas label-rouge-boeuf-de-bazas

 

http://www.ville-bazas.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=222&Itemid=89

 

boeuf_gras_de_bazas-278b6d563bd2abe8ca8df383cd59f8b4 medaille queuemini 24866453 photo1